Le pouvoir de créer sa vie personnelle et professionnelle.

Accepter son câblage pour ne pas se sentir imposteur
Accepter son câblage pour ne plus se sentir imposteur.
juillet 9, 2018
Changement de peau: quitter ses étiquettes métiers
Changement de peau: quitter ses “étiquettes métiers”
octobre 8, 2018
Le pouvoir de créer sa vie personnelle et professionnelle

Le pouvoir de créer sa vie personnelle et professionnelle. On ne nous a jamais autant assené l’injonction de créer notre vie pour créer notre bonheur. Que nous sommes des êtres créateurs. Car nous sommes les seuls à pouvoir changer une situation qui ne nous convient pas dans notre vie personnelle comme dans le développement de notre activité professionnelle. Nous sommes les seuls à pouvoir passer à l’action, personne ne le fera à notre place. Notre vision de la vie est subjective et nous l’interprétons au regard de nos filtres. Nous ajustons nos propres lunettes, parfois celles de nos croyances, nos peurs, nos certitudes, nos limites à défaut de celles de nos rêves et aspirations. Seulement pour créer non pas à partir de nos croyances mais de nos aspirations, nous devons changer notre façon de regarder la réalité. Car c’est là que réside notre véritable pouvoir de créer.

De quelle réalité parlons-nous ?

Effectivement, nous regardons ce que nous croyons être la réalité.  Et dans un aspect sombre, certains regardent leurs « malheurs » comme s’ils étaient au cinéma. Comme de simples spectateurs de ce qui se déroule sous leurs yeux. Leur certitude : penser (à tord) qu’ils ne peuvent que subir. Et nommer « Réalité », leurs expériences. J’entends souvent cette phrase : « c’est la vie qui veut ça » « c’est comme ça, c’est la vie », ou encore « la vie fera que… ». Mais la vie c’est qui ? De quelle réalité parlons-nous ? Qu’est-ce que la réalité ? Que se passe t-il quand nous regardons nos expériences d’un point de vue extérieur, à la manière d’une personne non concernée. Peut-on qualifier cette posture face à nos expériences de responsable ? Est-ce une posture qui permet de créer ?

La réalité objective en tant que telle n’existe pas. Ce sont nos représentations des évènements, le récit que nous en faisons, ce que nous voulons bien nous raconter que l’on appelle réalité. En fait, il ne s’agit que d’une réalité subjective. Qui n’implique que celui ou celle qui se raconte et qui y croit.

Quelle posture face à nos expériences ?

Le spectateur

La posture « extérieure » annihile notre pouvoir créateur. Certaines personnes assistent à ce qu’elles appellent le « drame » de leur vie comme si elles étaient vierges de tout cela. Comme si elles n’en étaient pas responsables. Une première vérité serait d’accepter que nous créons tout ce qui nous arrive dans nos vies. Que nous sommes entièrement responsables de ce que nous vivons. Que ce soit dans la vie personnelle comme professionnelle, car elles sont intimement liées.

Le créateur

Nous créons ce que nous appelons le « bon » comme le « mauvais ». Car rien n’est ni bon ni mauvais dans la vie. C’est juste ce que nous en percevons et faisons qui déterminera la nature de l’expérience. Quoi qu’il en soit, qu’on la qualifie de positive ou pas, elle n’en demeure pas moins être un apprentissage. Evidemment c’est plus simple de le dire que de l’intégrer, je vous l’accorde. Regarder ses expériences comme une création, demande de percevoir le monde de façon différente. De le percevoir au delà des apparences matérielles. De lâcher notre mensonge personnel, nos croyances bien ancrées. Bref de lâcher notre mental-égo pour accepter de nous regarder comme étant la source de ce que nous rencontrons, expérimentons dans le but de grandir.

La réalité quantique, un monde au delà des apparences matérielles.

Nous avons tendance à croire que le monde, la réalité est seulement ce qu’on en voit. La réalité de notre monde va au delà de ce que nous percevons au travers de nos 5 sens. Notre monde n’a de matériel que ce que nos yeux et notre cerveau peuvent en percevoir. La matière telle que nous la percevons est régie par nos sens physiologiques.

Notre réalité est avant tout vibratoire, énergétique, quantique et donc invisible. Pour comprendre que nous sommes créateurs, cette dimension vibratoire est à intégrer comme un champ de potentiels à manifester. Nous pouvons percevoir cette dimension invisible à partir de nos sens extra-sensoriels, l’intuition et le surmoi (qui correspond à l’ensemble de nos 7 chakras). Ces sens extra-sensoriels sont des ponts entre le monde visible (monde physique et matériel) et invisible (univers ou conscience pure). Au delà des apparences matérielles, nous sommes dans la conscience pure. Nous croyons déjà en l’existence d’éléments de notre quotidien que nous ne pouvons voir avec nos yeux, tels que l’électricité, les UV, les infrarouges… Donc nous pouvons également croire en cette réalité vibratoire invisible où la conscience devient créatrice. Mais qu’est-ce qui nous en empêche ?

Nous ne sommes ni nos croyances ni nos émotions.

Croire le mental.

Nos chères certitudes et croyances, comme exprimé plus haut nous empêche de percevoir cette réalité,  mais pas que. Ce qui nous en empêche, ce sont aussi nos émotions. Nous sommes des êtres émotionnels. C’est à dire, des êtres régis par une biochimie. Nos émotions sont des molécules. Ne pas en être conscient, emprisonne une part de notre pouvoir. Nous sommes gouvernés par nos émotions. Dans le sens où nous sommes « addict » à ce qu’elles nous font ressentir. Et cela nous emprisonne dans le même cercle d’action ou de non-action, soit dans un schéma répétitif.

 

Le pouvoir de créer sa vie personnelle et professionnelle

Ressentir le coeur.

Dans une situation nouvelle, nous rencontrons la peur. Lorsque nous ne nous sommes pas assez familiarisé avec cette émotion, nous la définissons classiquement comme « peur ». Lorsque nous savons écouter notre cœur, elle s’apparente à l’excitation de la nouveauté, « l’adrénaline ». En conscience, notre rôle est de distinguer la différence entre les deux : ressentir dans notre cœur si l’envie est présente. Si nous sommes habitués à écouter uniquement ce sentiment de panique, nous rechercherons à tout prix (inconsciemment) le soulagement, car la nouveauté nous sera inconfortable. L’émotion qu’est le soulagement est la sortie de secours qui fait que notre vie ne change jamais. Notre rôle est de comprendre que nous ne sommes ni nos croyances, ni nos émotions et que la réalité est ailleurs. Croire seulement en ce que nous avons sous les yeux, nous empêche d’explorer cette réalité non matérielle dans laquelle nous vivons.

Accepter de changer de regard.

Plutôt que de se laisser diriger par nos émotions, nous pourrions expérimenter de changer de regard et d’accepter que nous avons le contrôle de changer cela. C’est à dire leur laisser la juste place qu’elles devraient avoir. Les accueillir, les accepter juste pour utiliser leur énergie et lâcher-prise. Ecouter notre cœur, notre intuition plutôt que de céder à la panique. Acceptez une minute d’inverser les choses ! Lorsque nous cédons à la peur par exemple dans une situation de manque, que créons-nous ?

Quel signal envoyons-nous de façon vibratoire ?

En nous inquiétant ne nourrissons-nous justement pas ce que nous ne voulons pas voir arriver ? Alimenter (par nos émotions) ce que nous ne voulons pas voir se passer, n’est-ce pas là une jolie contradiction de notre part ?

Lutter contre un évènement c’est le nourrir (énergétiquement). C’est être acteur de sa création. Comme quoi nous créons réellement notre vie.

Accueillir la situation et lâcher-prise sur le résultat ne serait-il pas plus bénéfique ? Lâcher-prise sur le résultat ne voulant absolument pas dire ne rien faire en terme d’action ! Entendons-nous 😉

Acceptez de changer de regard ! Nourrissez ce que vous voulez voir arriver et non ce que vous ne souhaitez pas vivre. Créez votre réalité consciemment, positivement.

Le pouvoir de créer sa vie personnelle ou professionnelle.

Nous scindons bien souvent nos vies personnelles et professionnelles. Les attributs de croyances d’un fonctionnement humain qui se rassure en catégorisant les choses. Nous ne sommes pas deux identités, mais bien UNE et unique. Ces dimensions font sans cesse vase communiquant. Des blocages dans notre vie personnelle ont bien souvent des impacts sur notre activité professionnelle et vice-versa. Que vous soyez salariés ou entrepreneurs, comprendre le bénéfice de ce changement de vision et donc de niveau de conscience vous permet d’accéder au statut de créateur.

Nous créons ce que nous croyons. Par nos pensées nous créons des intentions qui se manifesteront d’une façon ou d’une autre dans nos vies. Nous finissons par rencontrer ce que nous avons nous-même crée pour apprendre sur nous-même. La plupart du temps les personnes n’en sont pas conscientes ou ne veulent pas le voir. Il me semble que la connaissance de la réalité dans laquelle nous vivons est indispensable. Elle nous permet de vivre en conscience de ce que nous expérimentons et donc de ce que nous avons le potentiel de manifester dans nos projets de vies.

Journée D'Eveil Quantique pour créer sa réalité personnelle et professionnelle

Journée D’Eveil Quantique pour créer sa réalité personnelle et professionnelle

A cet effet, j’anime une journée d’Eveil quantique pour créer sa réalité le samedi 13 octobre. Que vous soyez bloqué dans votre vie sur un plan personnel ou que vous souhaitiez faire décoller votre entreprise, rejoignez-nous. Pour obtenir les détails de cette journée, contactez-moi. Les inscriptions sont ouvertes et il reste 2 places.

 

4 Comments

  1. Anna Schettini dit :

    J’ai eu la chance de participer à cette journée d’éveil quantique….et cela malgré bien des péripéties ! Un slalom géant a commencé entre la réalité qui me faisait percevoir des obstacles (garde d’enfants, problème de voiture,…) et ma ferme intention de participer à cette journée. Je savais qu’il allait se passer un truc incroyable ce jour là et il était hors de question de laisser passer cette occasion.
    Mais je devais certainement aller chercher profondément en moi, cette envie de changement.
    Ce que j’y ai appris m’a fait prendre un nouveau tournant. Je venais de comprendre ENFIN le fonctionnement humain ! La relation visible/invisible. Parce que l’être humain est fait aussi d’énergie et c’est cette maîtrise là qui fait toute la différence.
    De plus, Emmanuelle y est allée crescendo dans ses explications ce qui nous a amené à une compréhension tout en douceur. Parce qu’autant vous dire que ça bouscule ! Des connexions se font, d’autres se défont.
    La chose importante pour moi a été, en plus des apprentissages, que ce n’était pas une énième formation théorique. Il s’agit bien là, d’un nouveau mode de fonctionnement qu’on applique juste en “étant” soi. Et c’est juste magique !
    Merci Emmanuelle d’avoir créé cette journée.

    • Emmanuelle GABOURG dit :

      Effectivement, il y a des moments “challegeants” sur notre chemin pour lesquels la vie vient tester notre motivation 😉 Merci pour ton retour Anna que je prends comme un bel encouragement à poursuivre à lever les voiles de la connaissance sur nous même afin d’être davantage maitre de nos vies.

  2. Caroline Walrave dit :

    J’ai eu la chance d’être conviée à cette journée dédiée à l’Eveil Quantique et j’en ai tiré non seulement beaucoup d’apprentissage (cela, je le savais d’avance) mais aussi et SURTOUT des répercutions immédiates dans les semaines suivantes !
    Oui, je savais que j’allais apprendre mais mon intuition, toujours si présente, me disait : “Vas-y, fonce, il va se passer quelque chose” avec la sensation que ce “quelque chose” serait de l’ordre du positif.
    L’accueil d’Emmanuelle, plein de douceur et de chaleur, le lieu calme et lumineux nous ont déjà offert les conditions idéales au bon déroulement de cette journée.
    Puis, les explications graduelles, claires et synthétiques – comme j’aime ! – nous ont fait entrer dans le vif du sujet. Par la suite, quelques exercices de mise en pratique pour ponctuer la fin de la journée et découvrir que……
    Depuis, j’y repense chaque jour et compte bien continuer à mettre en place cette nouvelle “façon de fonctionner” car ce n’était que le premier tournant et le chemin continue.
    Merci Emmanuelle, très sincèrement !

    • Emmanuelle GABOURG dit :

      Merci Caroline pour ton retour et bienvenue dans le monde de l’invisible avec des lunettes réajustées 😉
      Très sincèrement, merci pour ton ouverture et belle continuation à toi dans tes créations en conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *